Julien
Julien
MY LIFE STORY

Born in 1970, Julien Sicard first worked as a producer. He produced the first short film directed by Jean-Christophe Bouvet (LES DENTS DE MA MÈRE/MY MOTHER’S JAW, 1991), the first documentary by Nils Tavernier (DROGUE DIS-LEUR, 1992) and the first music video by Julien Séri (LAURENT VOULZY/NEVER MORE, 1993). In 1995, he produced a feature film by Jean-Claude Biette (LE COMPLEXE DE TOULON, winner of the Best Director award at the Dunkerque Film Festival) and then focused on a more activist production style. In 1997, he founded an association, LES ENGRAINEURS, with a school teacher, and produced around twenty short films written in workshops by teenagers from the working-class suburbs of Paris.

He also directed a few films originating in the workshop, notably DES TERRES MINÉES (2006), a medium-length film written by 22 teenagers (France 2 Prize at the International Brest Short Film Festival). In 2010, he directed a film for TV, DES INTÉGRATIONS ORDINAIRES, co-written with novelist Faïza Guène and screenwriter Catherine Tullat.

SAÏD’S CREMATION (LE BÛCHER DE SAÏD) was his tenth film as a director. Julien Sicard works now on his very first feature film, SINNERS IN ME.

 

Né en 1970, Julien Sicard devient d’abord producteur. Il produit le premier court métrage de Jean-Christophe Bouvet (LES DENTS DE MA MÈRE, 1991), le premier documentaire de Nils Tavernier (DROGUE DIS-LEUR, 1992) ou encore le premier clip de Julien Séri (LAURENT VOULZY/NEVER MORE, 1993). Puis, il produit un long métrage de Jean-Claude Biette (LE COMPLEXE DE TOULON, 1995, prix de la mise en scène au festival de Dunkerque) avant de se tourner vers la production militante. Il fonde l’association LES ENGRAINEURS avec Boris Seguin en 1997 et produit une vingtaine de fictions courtes écrites en atelier avec des adolescents de Seine-Saint-Denis.

Il en réalise aussi quelques unes, dont un moyen métrage de 57 minutes DES TERRES MINÉES en 2006 (Prix France 2 au festival de Brest) sur un scénario écrit par 22 collégiens. En 2010, il réalise un téléfilm pour France 2 écrit avec Catherine Tullat et Faïza Guène (DES INTÉGRATIONS ORDINAIRES). 

LE BÛCHER DE SAÏD est son 10ème et dernier film en date en tant que réalisateur. Julien Sicard travaille maintenant sur son premier long-métrage, LES COUPABLES EN MOI.

TIMELINE
2016
SAID'S CREMATION

Elias comes back home after the death of his father Saïd, who used to be an Harki, an Algerian soldier loyal to the French Army. There is a conflict in the family : some want to bury Saïd according to the religion, others want to incinerate him and respect his last willings.

 

Festival de Clermont-Ferrand – France – 2016 sélection ADAMI.
Festival Intl du film d’Aubagne – France – en compétition – 2016 : Prix du Public
Huesca Intl film festival – Espagne – en compétition Juin 2016.
Fest Intl du film de Contis – en compétition – France juin 2016.
Cinema Jove – Valencia Intl film festival – Espagne en compétition – Juin 2016.
Postira Seaside film festival – Croatie – hors compétition – juillet 2016.
Festival des notes et des toiles – Pont-à-Mousson France – septembre 2016 : Prix du Meilleur court-métrage
Festival du film court de St-Pierre – La Réunion novembre 2016.
Tirana film festival – Albanie – novembre 2016 : Mention spéciale du Jury
Un poing c’est court – Vaulx-en-Velin – France janvier 2017.
Speechless Intl film festival – Minessota – USA : Best of show award
Riverside Intl film festival – CA – USA – avril 2017.
Festicab – Burundi – mai 2017 : Prix du meilleur comédien
Rencontres cinématographiques de Bejaia – Algérie septembre 2017.

PROJECTS
IN PROJECT - FEATURE FILM
0 Comments 35003 VIEWS